MG BUILDING CONSULTING
« On ne vous accompagnera jamais aussi bien sur votre bâtiment ! »

Accueil > News > LE SAVIEZ-VOUS > La copropriété gérée en syndic bénévole, pourquoi pas, mais quels sont les (...)

La copropriété gérée en syndic bénévole, pourquoi pas, mais quels sont les avantages et les pièges !

lundi 21 avril 2014, par Michel Grenier

C’est un fait !

La loi ALUR va changer fondamentalement les relations que vous entreteniez jusqu’à présent avec votre syndic professionnel traditionnel. Les mesures contenues dans la loi ALUR pourraient amener les syndics de copropriétés, en particulier les réseaux nationaux, à augmenter leurs tarifs jusqu’à 20% (source.lexpress.fr/immobilier).
Il est attendu que lors de la prochaine assemblée générale des copropriétaires que vous entendiez parler d’une hausse inévitable des honoraires de votre syndic professionnel, pour assurer la gestion complémentaire qu’impose la loi ALUR comme l’immatriculation de votre copropriété, la gestion d’un compte provisionnel séparé pour de futurs travaux, ainsi que d’autres documents ; déjà quelques dirigeants de de grands groupes de syndics professionnels annoncent que ces nouvelles prestations ne pourront pas rester gratuites.

Quelles règles du jeu pouvons-nous accepter ?

20% de plus sur vos honoraires, ce n’est pas 2% de plus comme vous négociez annuellement et traditionnellement avec votre syndic, qui, accepte cette règle, comme toutes entreprises de services. Mais cette fois si, il s’agit vraiment pour ces sociétés d’intégrer un travail supplémentaire qui va forcément "rogner" sur leur marge directe, et peut-être mettre en péril quelques petites structures "familiales" qui ne peuvent pas augmenter leur tarif afin de rester compétitif face aux réseaux nationaux !
Donc, votre choix sera de négocier de la meilleure manière et d’éviter ces hausses inévitables. L’autre choix serait de vous orienter d’ores et déjà sur la mutation attendue du métier de syndic traditionnel, sur du syndic "à distance" proposant des prestations pour assurer des compétences ou des services administratifs, comptables ou, et juridiques à un syndic bénévole.

Quelles sont les offres de services au syndic bénévole ?

Certains syndics professionnels ont déjà créés leurs propres structures de syndics dits "bénévoles" ; ils ont décliné leurs offres traditionnelles par un service géré à 100¨% par un extranet ; donc, ce serait plutôt du syndic "à distance" ou à "tiroirs" !
D’autres structures se mettent en place, et commencent à "fleurir" sur la toile. Il restera à comparaître ce qui peut l’être, car les offres commerciales vont se noyer sous des abonnements mensuels et annuels qui au final risquent d’aboutir au même résultat pour une copropriété sur un point de vue tarifaire, avec peut-être du service en moins, ou de la présence en moins, ce qui représente une nuance non négligeable. On ne peut pas être complètement contre, car ces offres ont le mérite d’exister et d’opposer une alternative au métier de syndic professionnel traditionnel ... mais attention à cette mutation, des pièges peuvent surgir !

L’idéal !

L’idéal n’existe pas, parce que dans tous les cas une bonne gestion est indispensable pour une copropriété. Pour assurer une compétence de syndic bénévole, il faut s’assurer que vous avez réellement la possibilité de gérer vous-même et de façon experte votre copropriété. Est-ce qu’une connexion sur un extranet vous permet d’être sur que vous gérez tout ce qui doit l’être pour votre copropriété ; pas sûr, et qui peut vous garantir l’exhaustivité de la tâche ?
Donc, si vous souhaitez vous orientez sur du syndic bénévole, il faudra vous assurer une partie du travail, qu’il soit administratif, comptable, ou juridique. Vous pouvez parfaitement gérer de cette façon, dans cette configuration, si vous disposez d’un site internet pour votre copropriété, qui vous appartient, détaché de tous les extranets que l’on peut vous proposer, vous pourrez donc gérer votre copropriété de manière bénévole et entièrement libre !
Il vous restera à acquérir de la compétence, ce qui peut être envisageable ; des solutions de formations vont exister, et vous serez dans la meilleure des configurations pour assurer de manière bénévole la gestion de votre copropriété.

Ne pas galvauder le terme "bénévole" !

Définition de "bénévole" ou "bénévolat"  :
Le bénévolat est une activité non rétribuée et librement choisie qui s’exerce en général au sein d’une institution sans but lucratif. Celui ou celle qui s’adonne au bénévolat est appelé « bénévole ». L’étymologie du mot vient du latin « benevolus » qui signifie « bonne volonté ».

Etre « bénévole » c’est l’ENVIE d’agir librement !
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © digitalnature sous Licence GPL